Littérature

Partager

Walter Jon Williams

Auteurs présents

Repères bibliographiques

The Fourth Wall, Éditions Orbit, 2012

Le Coup du cavalier, Éditions L'Atalante, 2010

Mélancolie des immortels, Éditions Flammarion, 2004

Émergence, publiée dans l'anthologie Univers, Éditions J'ai lu, 1989

Biographie

États-Unis

Auteur primé, Walter Jon Williams figure sur les prestigieuses listes de best-sellers du New York Times et du Times londonien. Il compte à son actif vingt-sept romans et trois recueils de nouvelles. Câblé (Hardwired) (1986), son premier succès, fut décrit par Roger Zelazny comme « un récit poignant, puissant et vif, ponctué par des jeux de lumières, et les gémissements des jets et les vibrations de steel guitare. » Il remporte le Prix Nebula en 2001 pour sa nouvelle « Daddy’s World », puis une deuxième fois en 2005 pour « The Green Leopard Plague ». Les sujets qu’il aborde sont particulièrement riches : des aplats lumineux de Cablé, aux tapisseries opulentes d’Aristoi, en passant par le thriller sombre Sept jours pour expier (Days of Atonement) et la nouvelle La Prométhée invalide (Wall, Stone, Craft), rappelant le style d’une jeune Mary Shelley et qui fut nommé pour les prix Hugo, Nebula et World Fantasy. Il  a également collaboré au projet de George RR Martin, Wild Cards. Son dernier ouvrage s’intitule The Fourth Wall, un thriller d’anticipation se déroulant dans l’univers des jeux en réalité alternée. Walter a aussi travaillé pour le grand écran, la télévision et la bande-dessinée, ainsi que pour le monde des jeux vidéo. Il est l’auteur de Last Call Poker, un jeu en réalité alternée et a travaillé sur l’écriture du jeu à succès, Spore.

Découvrez aussi...

 

Gérard Viry-Babel

Auteurs/Illus. présents

BD
>
 

Rencontre avec Cindy van Wilder

Bar de Mme Spock

Tables rondes et rencontres

Littérature
>
 

Sylvie Denis

Auteurs présents

Littérature
>
 

Noxizmad

Artistes Invités

Expos
>